Journées de
l’architecture

 13
octobre 2020

II. Éducation

Éducation, espaces d'apprentissage et de transmission: École plurielle Maritime, École Arc-en-ciel, iMAL – visite-échanges avec les participants, Actiris.

À travers l'histoire, les établissements d'enseignement ont de nombreux points communs avec d'autres établissements, comme les prisons, comme l'a fait remarquer le célèbre philosophe Michel Foucault. Contrôler les esprits et les corps par des éléments architecturaux rappelant ceux des prisons a créé une société de discipline. L'École Maritime va à l'encontre de ce modèle en présentant un panoptique inversé, où les locaux d'apprentissage formels et informels ont vue sur un espace collectif généreux. L'apprentissage peut également se faire sous d'autres formes et selon d'autres arrangements spatiaux, encourageant l'exploration et la curiosité tout comme les échanges horizontaux. L'école et crèche Arc-en-ciel réorganise un élément urbain très dense afin de mettre à disposition des espaces de jeu plus attrayants, stimulant la curiosité et les interactions par les formes. Certains espaces témoignent de la capacité à affronter des problèmes globaux par l'innovation et des problèmes locaux par l'engagement de la communauté. iMAL offre un tel environnement interactif en centralisant des équipements et ressources expérimentaux et en mettant à disposition des espaces intermédiaires pour l'émulation collective. L'apprentissage est une affaire de toute une vie qui ne s'applique pas uniquement dans des espaces prédéfinis. Ainsi, Actiris offre un espace de travail horizontal collectif dans lequel les limites sont floues et qui invite les utilisateurs à réinventer l'usage de l'espace.

I. Vie

III. Cérémonie

IV. Amour

V. Mort

© Michiel De Cleene
Le programme complet