Brussels Architecture Today

Rideau de Bruxelles
Rue Goffart, 7a — Ixelles
Architecture: Ouest architecture

Sabine
Guisse

Désignez une production architecturale récente qui vous semble intéressante et expliquez pourquoi?

La restructuration de ce théâtre m'intéresse par son processus, son ingéniosité́ et son ancrage urbain. Les porteurs de cette "petite" opération n'ont pas hésité́ à mobiliser des expertises pointues dans l'ensemble des domaines nécessaires à sa réalisation. Cette maîtrise d'ouvrage s’est montrée à l’écoute d’architectes dès l’amont, ce qui lui a permis de mûrement réfléchir à ses besoins en termes d’espace en fonction de son budget, d’opter pour une procédure de désignation d'un auteur de projet via un marché public accessible aux émergents et axé sur la qualité́ architecturale, ou encore de maîtriser le suivi de l’exécution du projet par la nomination d'un architecte au sein du CA. La conception architecturale est ingénieuse et fine. Dans un cadre budgétaire et spatial contraint, elle produit des miracles tant en termes de création d'espace et d'ambiance que d'optimisation du fonctionnement du théâtre. Enfin, l'opération intervient dans un quartier qu'elle contribue à vivifier et fait écho à l'attention que la Commune d’Ixelles porte à ses espaces publics.

Comment percevez-vous le contexte architectural à Bruxelles aujourd’hui?

Le contexte architectural à Bruxelles est en mutation depuis quelques années. L'accès à la commande publique s'est ouvert et permet à la diversité́ et à la réflexivité́ architecturale d'investir la ville. Ce virus gagne également peu à peu la commande privée. L'autre grande transformation est celle qui touche l'espace public. Les modes doux sont progressivement remis à l'honneur ce qui permet de redécouvrir certaines parties de la ville autrement, d'un autre angle à une autre vitesse. Pour ces usagers "doux", les possibilités d'usage des espaces publics se sont démultipliées. Actives ou passives, solitaires ou collectives, ... Cela incite à davantage de pratique de ces espaces et donc potentialise davantage de contacts entre citadins mais aussi davantage de contacts entre le citadin et la ville.

Présentez-vous en quelques lignes.

Diplômée de La Cambre architecture en 2006, j’y ai mené jusqu’en 2010 une recherche sur les espaces publics bruxellois visant la production d’un outil de (ré)aménagements axés sur l’aise et la pluralité́ des usagers. Jusqu’en 2012, j’ai poursuivi dans la recherche (Commissions de concertation, plan culturel pour Bruxelles, ...) et ai enseigné en atelier d'architecture-2ème bachelier. Aujourd’hui, je suis agent de la Fédération Wallonie-Bruxelles au sein de la Cellule architecture et assiste des maitres d'ouvrage pour qualifier leurs marchés publics d'architecture.

À propos

Les interviews ont été collectés suite à un appel lancé au mois de septembre 2019. Plus de 60 personnes y ont participé. Un jury a été organisé pour évaluer les réponses et sélectionner les meilleures qui seront publiées ici, par groupe de 10 interviews tous les 15 jours. Le jury a réuni le 2 octobre les personnes suivantes: Guy Condé Reis (Urban.brussels), Lisa De Visscher (A+), Pablo Lhoas (ULB-La Cambre), Sophie Gérard (BMA), Audrey Moulu (BMA), Guillaume Sokal (SLRB) et Nicolas Hemeleers (CityTools).

Le projet n’est cependant pas terminé! Une deuxième phase démarre: nous invitons dès à présent toute personne intéressée à répondre également au formulaire. L’appel se mue en contribution continue dans les semaines et mois qui viennent. Un deuxième jury pourra être organisé. Le formulaire est encore en ligne. Remplissez-le!

Projet coordonné par une équipe de curatelle pluridisciplinaire composée de CityTools (urbanisme), Spec uloos (graphisme), Variable (site web) et Thomas Ost (photographie).