Brussels Architecture Today

Pavillons temporaires (guinguettes)
Divers parcs de Bruxelles en été
2016
Architecture: Piovenefabi
Photo: Martina Bjorn

Radim, Paul et Valentin
Central

Désignez une production architecturale récente qui vous semble intéressante et expliquez pourquoi?

Depuis 2017, cinq parcs bruxellois se sont vu dotés de pavillons conçus par les architectes Piovenefabi. Ces pavillons, références aux guinguettes historiques de la ville, sont composés d'un bar et d'une toiture rétractable supportée par une série de colonnes métalliques. Chaque pavillon possède son expression propre tout en composant une petite famille d'architectures reconnaissable au premier coup d’œil. La beauté de ces pavillons expressifs, produits avec peu de moyens, est couplée avec une attention particulière aux relations qu’ils créent avec leur environnement, une qualité de l’architecture essentielle à nos yeux. L’engagement de Bruxelles Environnement est aussi important à noter, il est de bon augure de voir des institutions publiques soutenir des projets pertinents par l’architecture qu’ils déploient et légers dans les usages qu’ils proposent. Petits lieux festifs, ils constituent peut-être aujourd’hui l’accès le plus direct d’un public large à une architecture de qualité.

Comment percevez vous le contexte architectural à Bruxelles aujourd’hui?

Nous sommes dans un moment intéressant pour la ville de Bruxelles et son architecture. Depuis plusieurs années le contexte des pouvoirs publics est favorable à une réflexion ambitieuse sur l’urbain et l’architecture, permettant l’émergence d’une scène architecturale diversifiée. Plus particulièrement, l’équipe du BMA se bat sur différents fronts, d’une part le Plan Canal est un projet urbain ambitieux qui va transformer de manière radicale une des infrastructures les plus importantes de la ville. D’autre part, de nouveaux projets sont entrain d’écrire collectivement une page importante de l’histoire de la ville, leur pertinence ne pourra être jugée que plus tard mais pour l’instant nous considérons cette période comme très stimulante. Parallèlement à cet enthousiasme, il est de plus en plus clair que le modèle de la ville européenne est en crise, que notre rapport à l’environnement est entrain de basculer, et que des challenges stimulants nous attendent tous dans les années à venir.

Présentez vous en quelques lignes.

Radim Louda, Paul Mouchet et Valentin Piret sont tous les trois architectes et fondateurs du bureau bruxellois ‘CENTRAL office for architecture and urbanism’ créé en 2015 avec Pierre Burquel. Ils enseignent respectivement à l’École nationale d’architecture de Versailles et à la Faculté d’architecture La Cambre Horta. Leur pratique, opérationnelle et réflexive, se base sur la conviction que l’architecture doit prendre forme par les relations qu’elle crée avec son environnement urbain, social, culturel et paysager. Dernièrement, CENTRAL s’est distinguée par différents projets lauréats démontrant l’intérêt du bureau pour une approche multiscalaire et systémique de l’architecture, de la ville et du territoire.

À propos

Les interviews ont été collectés suite à un appel lancé au mois de septembre 2019. Plus de 60 personnes y ont participé. Un jury a été organisé pour évaluer les réponses et sélectionner les meilleures qui seront publiées ici, par groupe de 10 interviews tous les 15 jours. Le jury a réuni le 2 octobre les personnes suivantes: Guy Condé Reis (Urban.brussels), Lisa De Visscher (A+), Pablo Lhoas (ULB-La Cambre), Sophie Gérard (BMA), Audrey Moulu (BMA), Guillaume Sokal (SLRB) et Nicolas Hemeleers (CityTools).

Le projet n’est cependant pas terminé! Une deuxième phase démarre: nous invitons dès à présent toute personne intéressée à répondre également au formulaire. L’appel se mue en contribution continue dans les semaines et mois qui viennent. Un deuxième jury pourra être organisé. Le formulaire est encore en ligne. Remplissez-le!

Projet coordonné par une équipe de curatelle pluridisciplinaire composée de CityTools (urbanisme), Spec uloos (graphisme), Variable (site web) et Thomas Ost (photographie).