Brussels Architecture Today

WTC — occupation temporaire
2018
Boulevard Albert II — Bruxelles
Architecture: Groupe Structures

Emilie
Boeur

Désignez une production architecturale récente qui vous semble intéressante et expliquez pourquoi?

WTCI, 22h. Quelques-uns trainent autour des kitchenettes, Chimay à la main. Nous terminons un dossier de candidature et on a faim. Heureusement, Uber Eats livre partout. Du 26ème étage de cette tour d'ébène, nous rejoignons l'entrée de nuit mais le concierge est occupé à effectuer ses rondes. Nous attendons derrière la double paroi du sas vitré verrouillé, qui sans son intervention, empêche à quiconque d'entrer ou de sortir. Dehors, on distingue des ombres qui circulent. Le livreur, las d’attendre, dépose notre commande fumante, au pied de la porte fermée. Nous piétinons quand une des ombres s'approche. Un jeune homme a aussi respiré le fumet du sac en papier kraft. Il nous regarde à travers le vitrage alors que nous sommes enfermés. Il hésite, semble nous souhaiter un 'bon appétit' timide, puis disparaît. Sans voix, alors que le tac du déverrouillage se fait entendre, nous récupérons notre colis, le cœur serré. Les frites sont composées de patates douces et pourtant, le goût est amer.

Comment percevez vous le contexte architectural à Bruxelles aujourd’hui?

Architecte ayant une pratique professionnelle en Wallonie, à Bruxelles et en Flandre, je perçois, à mon grand regret, le contexte architectural bruxellois de manière élitiste. C'est pourquoi, j'ai choisi d'évoquer l'occupation temporaire du World Trade Center et la stratification spatiale et sociale qui s'y est mise en place. Au départ, une poignée de postulants réussit le casting lui permettant d'accéder à ce lieu vide (mais exceptionnel) pour un laps de temps déterminé. L'idée est bonne mais l'application ressemble davantage à une tour d'ivoire. Certains s'ajoutent même au système en place pour quelques semaines seulement, uniquement pour 'en faire partie'? Selon moi, l'accès aux appels à projets d'architecture à Bruxelles fonctionne sur ce modèle de club privé. Afin d'éviter l'entre-soi, il est peut-être temps de répondre anonymement aux candidatures, dans le but de se focaliser sur les projets et non sur les individus.

Présentez vous en quelques lignes.

Architecte indépendante (diplômée de Saint-Luc Bruxelles en 2008), j'ai collaboré avec différents bureaux d’architecture et de paysage. Parallèlement à ma pratique, j'ai suivi les masterclasses ]pyblik[ (certificat ‘concepteur d’espaces publics’). Et mon goût pour le paysage m'a amenée à poursuivre un cursus en Analyse Paysagère à l'Université de Namur. La conception et la réalisation concernent des projets de nouvelle construction et de rénovation à Bruxelles, en Wallonie et en Flandre.

À propos

Les interviews ont été collectés suite à un appel lancé au mois de septembre 2019. Plus de 60 personnes y ont participé. Un jury a été organisé pour évaluer les réponses et sélectionner les meilleures qui seront publiées ici, par groupe de 10 interviews tous les 15 jours. Le jury a réuni le 2 octobre les personnes suivantes: Guy Condé Reis (Urban.brussels), Lisa De Visscher (A+), Pablo Lhoas (ULB-La Cambre), Sophie Gérard (BMA), Audrey Moulu (BMA), Guillaume Sokal (SLRB) et Nicolas Hemeleers (CityTools).

Le projet n’est cependant pas terminé! Une deuxième phase démarre: nous invitons dès à présent toute personne intéressée à répondre également au formulaire. L’appel se mue en contribution continue dans les semaines et mois qui viennent. Un deuxième jury pourra être organisé. Le formulaire est encore en ligne. Remplissez-le!

Projet coordonné par une équipe de curatelle pluridisciplinaire composée de CityTools (urbanisme), Spec uloos (graphisme), Variable (site web) et Thomas Ost (photographie).