Brussels Architecture Today

Bronks theater
Rue du Marché aux Porcs 15 — Bruxelles
2010
Architecture: MDMA

Alain
Simon

Désignez une production architecturale récente qui vous semble intéressante et expliquez pourquoi?

Le Bronks est un petit théâtre pour enfant intelligemment implanté sur une parcelle exiguë au centre de Bruxelles. Même si ce bâtiment à presque 10 ans il reste pour moi un exemple en terme de qualité architecturale et d’intégration urbaine. La notion de monumentalité qui accompagne cette fonction publique y est par exemple particulièrement bien traitée. Le bâtiment donne l’impression qu’il était plus grand, mais qu’il a dû se plier pour respecter les gabarits voisins et se mettre à l’échelle du monde de l’enfance. En façade avant une faille parallèle à la rue prolonge cette monumentalité jusqu’au sous-sol. Chaque espace est travaillé précisément. Les matériaux ont été choisi et mis en place avec talent. Par exemple, le motif des ondulations de la tôle métallique de la façade avant, se retrouve dans le coffrage du béton du rez-de-chaussée. La structure joue également un rôle intéressant dans le bâtiment. Elle est révélée à de nombreux endroits et participe de manière incisive à la définition de l’espace. Afin d’adoucir les finitions relativement brutes, la signalétique et le mobilier sont travaillés de manière très ludique

Comment percevez-vous le contexte architectural à Bruxelles aujourd’hui?

La qualité des espaces publics s’améliore et la mobilité douce gagne du terrain. L’outil des «contrats de quartiers», même s’il doit être en partie revu, continue à générer des réalisations de qualité. Concernant les projets à grande échelle, les enjeux sont évidemment plus complexes. L’architecture est davantage contrainte par les impératifs normatifs et économiques et la qualité architecturale est encore rarement avancée comme critère de qualité. Cependant, là aussi de nombreux projets ambitieux sont en cours. Reste à voir ceux qui arriveront à terme. Les grandes infrastructures sont encore trop souvent vues comme de purs produits d’ingénierie mais la place Rogier de XGDA démontre que là aussi un renouveau existe. Bruxelles est une ville où la réflexion sur la grande échelle est plus que nécessaire et les différents BMA ont déjà démontré l’importance de leur rôle dans ce développement. Malheureusement, le manque d’information en amont nuit souvent aux grandes modifications urbaines et les moments de concertation sont souvent conflictuels car ils ont souvent lieu lorsque les projets sont déjà très avancés. Les médias offrent trop peu d’espace à l’architecture et restent souvent très superficiels alors qu’ils pourraient participer à l’éducation du grand public sur cette question. Peut-être qu’une communication et un questionnement sur l’architecture, plus en amont, plus large et plus riche pourrait redonner à la participation son sens premier et l’éloigner d’un contre parfois un peu trop systématique?

Présentez-vous en quelques lignes.

Architecte associé au sein du bureau MSA situé à Bruxelles. Enseignant du projet d'architecture à la faculté de l'ULB.

À propos

Les interviews ont été collectés suite à un appel lancé au mois de septembre 2019. Plus de 60 personnes y ont participé. Un jury a été organisé pour évaluer les réponses et sélectionner les meilleures qui seront publiées ici, par groupe de 10 interviews tous les 15 jours. Le jury a réuni le 2 octobre les personnes suivantes: Guy Condé Reis (Urban.brussels), Lisa De Visscher (A+), Pablo Lhoas (ULB-La Cambre), Sophie Gérard (BMA), Audrey Moulu (BMA), Guillaume Sokal (SLRB) et Nicolas Hemeleers (CityTools).

Le projet n’est cependant pas terminé! Une deuxième phase démarre: nous invitons dès à présent toute personne intéressée à répondre également au formulaire. L’appel se mue en contribution continue dans les semaines et mois qui viennent. Un deuxième jury pourra être organisé. Le formulaire est encore en ligne. Remplissez-le!

Projet coordonné par une équipe de curatelle pluridisciplinaire composée de CityTools (urbanisme), Spec uloos (graphisme), Variable (site web) et Thomas Ost (photographie).